Appel à témoignage

Tout ce qui concerne l’apprentissage du piano : choix du professeur, d'une méthode ou d'un morceau
Répondre
Avatar du membre
Sibmol
Administrateur
Administrateur
Messages : 1323
Enregistré le : 23 mars 2020, 15:54

Appel à témoignage

Message par Sibmol »

Bonjour à toutes et à tous,

Vous avez suivi des cours de musique (peu importe l'instrument) étant enfant/adolescent (je pense que la limite sera 15/16 ans), comment cela s'est-il passé ? Bien ? Pas bien ? Essayez de brosser un tableau large tout en restant synthétique. Vous en tant qu'enfant, quel était votre regard, vos attitudes ? Vos parents, comment s'y sont-ils pris ? Quel est votre regard d'adulte maintenant ? Comment pensez-vous que vos parents auraient dû faire, ou ne pas faire , ou mieux faire ?

Suite à la vidéo YT :



Je vous propose de déposer ici votre témoignage. Voici les différents types de profils possibles :

LES PARENTS :
  • Vous êtes parents, vous avez essayé, vous voulez essayer, vous êtes en train de faire prendre des cours de musique à votre enfant. Dites-nous comment cela se passe ? Est-ce que ce fut un échec ? Une réussite ? Quelles furent les difficultés ? Comment soutenez/encouragez-vous votre enfant dans son apprentissage musical de façon à le garder motivé.
  • Vous êtes parents et vous souhaitez mettre votre enfant à la musique, comment vous préparez-vous à cela ? En avez-vous discuté ensemble dans le couple ? Avez-vous discuté avec votre enfant ? A-t-il émis un intérêt pour la musique ?
  • Vous êtes parents et votre enfant est à la musique ? Comment est-ce que cela se passe ? Le rapport avec le professeur ? Votre enfant arrive-t-il à travailler la musique seul ? Avec vous ? Montre-t-il des signes de joies ou de peines avant/pendant/après les cours ?
  • Vous êtes parents et votre enfant a fait de la musique ? Fut-ce un échec ? Une réussite ?
LES ADULTES
  • Vous avez suivi des cours de musique enfant ? Comment cela s'est-il passé ? Bien ? Pas bien ?
  • Quel est votre regard adulte face à l'enseignement que vous avez reçu ?
  • Quel est votre regard sur l'attitude de vos parents à l'époque sur cette démarche ?
Avertissement :

Je tiens à préciser que nul ne sera jugé ici. Que vous ayez échoué lors de vos premiers apprentissages ne nous regarde pas. Qu'en tant que parent vous n'ayez pas réussi, que cela se soit mal passé avec votre enfant, cela ne nous regarde pas. Personne ne jugera personne. Le but ici est d'avoir un espace de liberté pour partager des expériences. Pas pour savoir si la mienne est meilleure que celle de mon voisin.
Si nous souhaitons avoir un maximum d'honnêteté, il faut se savoir en sécurité.

Petit message à l'attention des parents : L'objectif n'est pas de vous faire ressentir de la culpabilité, de la honte ou de la gêne. Chaque parent, chaque enfant, chaque professeur et chaque expérience étant différents, il convient de garder en tête que l'objectif de cet espace est de partager vos expériences et non pas de comparer les méthodes d'éducation.

Je n'ai pas évoqué TOUTES les possibilités d'expériences, la liste serait interminable. Vous avez compris, je pense, le principe de la démarche.

Sachez en revanche que vos expériences pourront être évoquées dans la vidéo consacrée à ce sujet. Vous ne risquez pas grand-chose, mais je préfère prévenir à l'avance.

C'est à vous !
Sibmol/Gilles, professeur de piano/solfège/harmonie.
Le Cahier du pianiste : Le SITE / La chaine YOUTUBE / La BOUTIQUE / Le DISCORD
Marie P
Novellus
Novellus
Messages : 12
Enregistré le : 19 janv. 2024, 08:02

Re: Appel à témoignage

Message par Marie P »

Je peux témoigner comme parent aujourd’hui et enfant il y a 50 ans. Mon père m’a fait prendre des cours de piano pour réaliser, je dirais avec le recul, son rêve. Je n’aimais pas vraiment ça mais j’étais docile. Ce qui m’a dégoûté du piano c’était qu’à chaque fois qu’on avait des invités à la maison, mon père, très fier, me demandait de jouer un morceau. Je tremblais, je jouais mal et je mimais même des maux de ventre. A 16 ans j’ai enfin dit NON. Et jusqu’à 35 ans je ne pouvais plus entendre le son du piano. Mais à 40 ans je me suis acheté un piano et aujourd’hui je joue avec plaisir. Mais je suis toujours incapable de jouer devant mes amis.
En tant que parent de deux enfants de 23 et 21 ans,je ne les ai pas inscrits au conservatoire qui, pour moi, était l’école…après l’école. Je leur ai proposé des cours privés mais ils n’étaient pas motivés. Je n’ai pas insisté. Avant de rédiger ce témoignage je leur ai demandé ce qu’ils pensaient de mon attitude. Ils m’ont dit que j’avais bien fait.
Avatar du membre
Julie
Novellus
Novellus
Messages : 11
Enregistré le : 31 mars 2024, 23:01

Re: Appel à témoignage

Message par Julie »

Je peux témoigner en tant qu'adulte ayant joué enfant. Je jouais du hautbois de 10 ans à 13 ans dans une école de musique Très mauvais souvenir et expérience !. C'était mon souhait et pas mes parents qui me poussaient à ça. Je suis tombée sur un horrible prof... Il me faisait peur ! Je n'osais pas lui dire par exemple qu'en soufflant dans l'anche, je voyais tout noir et avais la tête qui tournait. Que je bosse ou pas, il me sermonnait à chaque cours et je n'osais pas lui faire part de mes difficultés. Et pourtant je bossais ! Ma mère me soutenait et me motivait à travailler mais après 3 ans j'ai abandonné pendant longtemps la pratique d'un instrument, découragée par le peu de pédagogie qu'avait mon prof.
Julie - 38 ans - j’ai commencé le piano en juillet 2020. Toujours aimé chanter depuis petite, et récemment rêve d’enfant réalisé : je pratique la harpe celtique depuis novembre 2023
Jojo
Novellus
Novellus
Messages : 5
Enregistré le : 06 avr. 2024, 18:30

Re: Appel à témoignage

Message par Jojo »

Bonjour
Je viens de m'inscrire pour témoigner. Je suis tombée il y quelques semaines sur une de vos vidéos et depuis j'en ai regardé plusieurs !

Je n'ai moi-même jamais pris de cours de musique. Il y avait pourtant un piano à la maison et j'y ai passé beaucoup de temps. Je jouais d'oreille, d'une main, mais on m'avait tellement dit que c'était difficile et que le solfège c'était terrible, que je n'ai jamais voulu prendre de cours. Je le regrette un peu.

J'ai trois enfants. Mes deux grands ont 10 ans. Petits ils ont fait de l'éveil musical. On a ensuite déménagé dans un village où il y a une petite école de musique associative. Je leur ai dit que c'était une chance et qu'ils devraient essayer. La première année, ils ont pu essayer 3 instruments dans l'année. C'était super ! L'année suivante, l'un a choisi le piano et l'autre la trompette. Je ne pense pas qu'ils auraient choisi ces instruments d'emblée.
Là ils en sont à leur deuxième année d'instrument, sans compter cette première année de découverte. Ce sont eux qui ont choisi de continuer, je m'efforce de les motiver pour travailler à la maison, sans trop mettre la pression. Ça reste du loisir. Par contre, il est bien clair qu'ils s'engagent pour une année scolaire et qu'ils doivent s'y tenir jusqu'au bout. C'est pareil pour les activités sportives. S'ils veulent continuer, je pense qu'il faudra envisager le conservatoire. Mais c'est à 20km, ça demande bien plus de logistique.
Celui qui fait de la trompette a pu intégrer un ensemble cette année. Je pense que jouer avec les autres le motive pas mal.
Pour celui qui fait du piano, il y a eu un passage à vide (qui m'a amené à la vidéo sur les profs) sa professeur est malheureusement souvent absente. Forcément, il stagne. J'ai demandé à l'association s'il pouvait changer de professeur car je savais qu'il y en avait une autre. Malheureusement, on n'a pas trouvé de créneau horaire avec cette dame. Par contre, elle le prend en cours collectif de solfège, et ça le motive !
Pour mon dernier fils qui va avoir 5 ans, je compte lui proposer l'éveil musical l'année prochaine, mais je le sens moins intéressé par la musique. Il choisira.
Voilà pour mon témoignage !
Modifié en dernier par Jojo le 07 avr. 2024, 13:08, modifié 1 fois.
Jojo
Novellus
Novellus
Messages : 5
Enregistré le : 06 avr. 2024, 18:30

Re: Appel à témoignage

Message par Jojo »

Bonjour
Je viens compléter. Il y a une chose qui motive aussi, c'est de se produire en public. Alors, quand ça arrive, c'est le grand stress et c'est bien normal, mais après ils sont super fiers.
Répondre